Le high tech à travers le son

30 janvier 2020 Non Par Raphaelle

On dit que les accros du son se font appeler des audiophiles. Ils ont surtout les oreilles bien entraînées pour écouter plus que la mélodie, ou d’autres étiquettes de son. Du high tech, il y en a de bonne qualité dans le domaine du son.

Parlons d’une bonne histoire de son

Le CD est sorti dans les années 80, et c’est vrai que les grands artistes ont remarqués à la sortie de leur CD que le son s’est déformés. En fait, quand on passe une bonne musique aux oreilles des audiophiles, ils calculent le nombre de bits produit et puis le côté analogique sur sa fréquence, son dynamisme en décibel, etc. Et puis les concepteurs des appareils de son ont sorti la DSD. C’est une autre conception qui est beaucoup plus méticuleux au niveau de son. Les connaisseurs savent que c’est un programme qui se rapproche de cette prise de son direct dans le studio, donc c’est un concept typiquement professionnel.

KONICA MINOLTA DIGITAL CAMERA

On se doit de savoir écouter du son

Bien évidemment, tout le monde qui aime la musique ne sait pas écouter du bon son. Vous savez savoir écouter de la musique, c’est savoir discuter avec les autres. On a cette possibilité de ne pas interpréter ou inventer le son que l’on a écouté. On a cette attention de ne pas se contenter de la voix, mais des bruits qui sont tout autours. Cela peut être le vent, votre respiration, le bruit de la pièce, tous les éléments entre en jeu quand on travaille le son.
N’oublions pas que le son est une fréquence qui se rabatte sur tout ce qui s’y trouve à travers de son chemin, donc oublier le casque, mettez en Hifi dans vos audios.